Handicap et famille : Approche neurosystémique et lésions cérébrales

Livre EMPR:

Auteurs:Mazaux J-M., Destaillats J-M., Belio C., Pélissier J.
Date de parution 22 mars 2011

Les théories systémiques proposent un renouvellement de l'approche des difficultés relationnelles qui peuvent survenir entre la personne soignée, les membres de sa famille et les professionnels du soin et de la rééducation. Cette approche trouve une application particulièrement intéressante et adaptée chez les personnes victimes de lésions cérébrales vasculaires ou traumatiques, en prenant compte les troubles cognitifs et du comportement (neurosystémique) et leurs conséquences sur les dynamiques des systèmes dans lesquels ces patients s'inscrivent. Du fait de leur vulnérabilité, l'impact du handicap autour de ceux-ci peut conduire à des distorsions pathologiques du lien familial et institutionnel.
Cet ouvrage vise à apporter des informations sur les théories systémiques et leurs applications pratiques dans les soins de médecine physique et réadaptation, en montrant l'intérêt de prendre en compte la triangulation relationnelle patient-famille-institution dans la constitution des projets de réadaptation. On y trouvera d'une part des exemples d'évolution de fonctionnements institutionnels en médecine physique et réadaptation en France et en Europe francophone et de l'impact positif de ces changements sur les familles et les patients, d'autre par les résultats d'études de cas cliniques et d'études de groupe, en pratique hospitalière et en pratique ambulatoire, qui sont en faveur d'un effet positif de cette approche.

image 12 2

Éléments similaires (par tag)

  • Handicap et Travail

    Auteurs : B. Fouquet - A. Descatha - F. Beuret - C. Hérisson
    Date : Mars 2019

    Depuis le début du 21e siècle, notre vision du handicap s’est profondément modifiée notamment du fait que les facteurs d’environnement ont été plus largement intégrés dans le concept du fonctionnement des personnes. Le handicap, ou restriction de participation d’une personne, est une interaction entre un individu et son état de santé avec son environnement.
    Le cadre professionnel reste encore aujourd’hui une valeur constructrice de l’individu. A ce titre, le maintien et le retour au travail d’une personne quel que soit son état de santé est un enjeu majeur dans nos sociétés qui se veulent inclusives. De même que chez l’enfant, la scolarité est un élément essentiel de l’inclusion dans nos sociétés, l’inclusion dans le monde du travail est un élément essentiel dans le fonctionnement d’un individu et dans la construction voire la reconstruction de celui-ci.
    L’objectif de cet ouvrage est de préciser les rôles et fonctions des acteurs impliqués dans le maintien et le retour au travail d’une personne ayant des affections d’origines multiples et caractérisées par la chronicité voire l’évolutivité de leur situation de handicap au travail.
    Comme l’avait constaté l’OMS en 2010, il existe encore des obstacles importants à la fourniture de services d’adaptation, de réadaptation, d’aide technique, d’aide et de soutien, en particulier dans le retour et le maintien au travail.
    Compte tenu du sujet, obligatoirement interdisciplinaire, cet ouvrage intéressera les acteurs de santé et tous les professionnels impliqués dans le monde du travail.

    handicap et travail

  • Etats de conscience altérée: actualités diagnostiques, pronostiques et thérapeutiques
    Dans Neuro

    Cordonnés par C. Jourdan, F. Pellas, J. Luauté, J-B. Chevallier et X. De Boissezon
    Auteurs : L. Naccache, S. Silva, F. Gobert, O. Gosseries, C. Chatelle, A. Bertholon, F. Perrin, H. Ruiz-Centurion, F. Feuvrier, F. Pellas, B. Hermann, JJ. Lemaire et J. Luauté

    Les connaissances concernant les états de conscience altérée, retard d’éveil post-coma, éveil non répondant (anciennement appelé « état végétatif »), « tat de conscience minimal (ou « état pauci relationnel ») évoluent rapidement, du fait des avancée majeures réalisées ces dernières années en neurosciences. Ces dernières ont permis de mieux caractériser les différentes situations d’état de conscience altérée, d’en améliorer la compréhension, et de proposer des examens complémentaires pertinents pour le diagnostic de conscience et le pronostic d’évolution.

    Cet ouvrage a pour objectif de diffuser ces nouvelles connaissances, avec d’une part une mise à jour sur les définitions, la physiologie et l’évaluation clinique, et d’autre part une présentation des nouveautés dans l’exploration (IRM multimodale, TEP scanner, électrophysiologie, interfaces cerveau-machine, micro-expressions faciales) et le traitement (pharmacologie, stimulation cérébrale non invasive ou profonde, stimulation du nerf vague) des états de conscience altérée.

    couv con

     

  • Toxine Botulique et Appareil locomoteur
    Dans Neuro

    Cordonnés par F. Coroian, M-E Isner-Horobeti, I. Laffont et A. Dupeyron
    Auteurs : M.E. Isner Horobeti, C. Nguyen, J.C Daviet, L. Théfenne, J.Lecocq, F. Coroian, G. Paris, A. Creuzé, F. Michel, C. Bulteel, D. Ranoux et E. Viel

    La toxine botulique est utilisée principalement dans le traitement de l'hypertonie musculaire secondaire aux atteintes neurologiques centrales. Des données récentes issues de travaux fondamentaux et cliniques suggèrent en effet antalgique spécifique de la toxine botulique sur la douleur d'origine nociceptive, inflammatoire ou neuropathique, ainsi qu'un effet sur la modulation de la douleur. 
    D'autres effets de la toxine botulique sur le système végétatif sont à la base de l'utilisation de ce produit dans le traitement de l'hypersudation ou dans le traitement du spasme artériel rencontré das le syndrome de Raynaud. 

    De la même façon, la toxine botulique est aujourdh'ui utilisée dans le traitement des affections de l'appareil locomoteur d'origine articulaire, péri-articulaire, post-opératoire, vasculaire et de la douleur neuropathique associée dans certains cas.

    Cet ouvrage envisage les différents aspects de l'utilisation de la toxine botuliqu dans des indications non neurologiques, ses indications et ses limites, les perspecives qui se dessinent dans ce domaine. 

    toxine b

  • L’enfant à Haut Potentiel
    Dans Neuro

    Coordonnés par O. Revol (Lyon), M. Habib (Marseille) et V. Brun (Montpellier)
    Auteurs : J. Siaud Facchin, F. Nusbaum, M. Habib, D. Sappey-Marinier, O. Revol, R. Poulin, C. Doutreloux, N. Chardon, C. Gié, J-A. Pavon, L. Ros, S. Pohieret I. Hadji.

    Etre un enfant surdoué ou à haut potentiel est une particularité que l'on imagine d'emblée comme une chance, un don, un facteur de réussite. Mais pour le concerné, elle peut aussi être synonyme de difficultés et d'incompréhension. Ainsi, celui que l’on appelle encore élève intellectuellement précoce (EIP) dans l’Education Nationale n’est pas toujours le « surdoué » de la classe et peut même être en échec scolaire. Le but de cet ouvrage est de mieux cerner les différentes formes de ce tableau, de préciser le fonctionnement cognitif, affectif et social particulier des enfants à Haut Potentiel y compris avec l’apport de l’imagerie cérébrale. Les auteurs s’attachent à en recenser les modalités de repérage et à proposer des stratégies pédagogiques spécifiques, sans oublier la place des parents qui ont la charge d’élever ces enfants pas tout à fait comme les autres, mais qui, comme les autres, sont des enfants.

    4couv enfant h

  • LA PLASTICITÉ CÉRÉBRALE
    Dans Neuro

    J. Froger, I. Laffont, A. Dupeyron, S. Perrey, M. Julia

    Aux cours des dernières années, la prise de conscience des capacités adaptatives du cerveau l'ont fait passer d'une structure figée, dont le fonctionnement était considéré comme acquis tôt dans l'enfance et restait immuable, à un organe pleinement intégré au sein de réseaux fonctionnels et modelable tout au long de la vie en fonction des contraintes internes ou externes auxquelles l'individu est soumis, propriétés regroupées sous le terme de plasticité cérébrale. L'étude de la plasticité cérébrale a permis un bon en avant dans les connaissances sur le fonctionnement cérébral chez le sujet sain et sur la compréhension de son implication positive ou
    délétère en pathologie.
    C'est ce qu'aborde cet ouvrage en détaillant la physiologie, les techniques d'exploration et en particulier l'IRMf et la fNIRS, les techniques de modulations comme la rTMS ou tDTC mais aussi les médicaments, la thérapie cellulaire, la méditation ou l'hypnose, les effets chez l'homme sain comme le sportif ou le musicien, les changements apportées dans la prise en charge des AVC, des gliomes, des pathologies psychiatriques mais aussi dans la prise en charge de pathologies n'affectant pas directement le cerveau comme chez les patients douloureux chroniques ou les amputés.

    PLASTICITE CEREBRALE-001